Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Travailler et faire carrière dans l’électricité ?
Travailler et faire carrière dans l’électricité ?
Date de publication : 11/04/2021
L’équipement électrique est un des domaines du bâtiment le plus récent car on dit que c'est historiquement la maçonnerie qui existe depuis très, très, longtemps. Cette activité appartient au second œuvre, qui comprend aussi la plomberie, l'isolation thermique, le chauffage, la climatisation, la ventilation et l'étanchéité.

Sur le plan de l'organisation des professions, l'équipement électrique est l'un des trois corps d'état techniques avec la plomberie et le chauffage / climatisation. Nous vous proposons de découvrir ce troisième corps d’état technique avec son activité, ses développements, ses métiers et ses possibilités d’évolutions.

Travailler et faire carrière dans l’électricité

L’électricité, un dispositif très large

De nos jours, les applications de l’électricité sont dispensées dans tous les bâtiments, toutes les industries et tous les transports. Les entreprises d’électricité répondent aux besoins d’une société de plus en plus consommatrice de technologies et proposent des offres associant infrastructures, services et maintenance pour les logements, les bureaux, les bâtiments industriels, mais aussi les réseaux extérieurs avec la signalisation et l’éclairage public.

L’électricité en évolution

L'activité est tout d’abord représentée par les réseaux de puissance, appelés courants forts, c'est à dire l'électricité vue sous l’angle de l’énergie. L'activité autour des réseaux de communication, appelés courants faibles, est plus récente et en pleine expansion.

La tendance d’avenir est la conception de systèmes associant courants faibles et forts. La compétence de l’électricien est donc de plus en plus souvent plurielle. Il n’existe d’ailleurs pas de limites d’intensité ni de tension entre les domaines des courants forts et des courants faibles.

L’électricité et la numérisation

Également de nos jours, l’électronique et les technologies numériques s’intègrent dans le bâtiment. Les besoins en communication entre les équipements, les occupants et les exploitants d’un bâtiment ne cessent d’augmenter avec le développement de la communication d’entreprise et d’internet.

Les performances énergétiques

Les coûts énergétiques pèsent maintenant dans toute décision d’avenir et cela renforce le besoin de conseil et de services adaptés. La filière électrique apporte des réponses technologiques complémentaires pour un bâti plus en phase avec les performances et exigences énergétiques.

Des avancées environnementales

La mobilité électrique, par la diminution drastique des pollutions et des nuisances sonores tout en réduisant la production des gaz à effet de serre, apporte un bien être aux populations et leur environnement. Alors que la part des énergies fossiles dans la production d’électricité diminue, les évolutions dans le domaine du stockage de l’électricité ouvrent de nouvelles pistes de développement.

L’avenir du secteur de l’électricité

Moins consommer, tout en répondant aux enjeux du vieillissement de la population et en adaptant les villes, les routes et les logements au développement de la mobilité électrique, les enjeux d’avenir sont multiples et convergent vers de nouveaux usages. Des matériels évoluent vers d’autres fonctions pour répondre aux besoins de confort et de services numériques.

Electricien, un métier d’avenir

L’électricien réalise l’installation et la maintenance de systèmes électriques, que ce soit dans les entreprises ou chez les particuliers. Il travaille cependant le plus souvent sur des raccordements en très basse tension. Un des avantages de cette profession est que l'électricien peut être amené à travailler dans des conditions très différentes, soit dans une entreprise de BTP ou en milieu industriel.

Il peut aussi s'installer à son compte et monter sa propre entreprise. Il ne faut cependant pas oublier que les conditions de travail sont souvent difficiles avec des horaires très élastiques parfois même le week-end. Pour réussir dans ce métier, il faut avoir de l’habileté et de la précision et bien connaître les normes en vigueur et les règles de sécurité.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

 L’ingénieur big data, le maillon fort !
17/02/2021
Le métier d’ingénieur big data fait partie de ces métiers qui ont le vent en poupe depuis quelques années. Le marché de l’informatique évolue et de nouveaux métiers prennent le pas sur d’autres. L’ingénieur Big data est devenu incontournable dans la chaine de traitements de données massives pour le compte d’entreprises. Nous vous proposons un zoom sur ce métier qui attire de nombreux jeunes informaticiens en quête de nouveautés et surfent sur ces évolutions technologiques et les besoins des entreprises.

...




Les 8 métiers du digital les plus demandés en 2021 !
09/02/2021
Les métiers du digital sont en pleine croissance et le mot digital est devenu incontournable dans tous les secteurs d’activité. Nous vous proposons notre top 8 des métiers du digital pour vous faire une idée des tâches et des compétences requises pour réussir dans ces métiers. Certains s’orientent vers la technique, d’autres vers le marketing et encore d’autres sont plutôt accès sur la communication mais tous sont voués à des carrières prometteuses. Voici notre sélection !

...